Mamans DID

Grossesse et maternité des femmes diabétiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les petits soucis de santé passagers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estelle

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 41
Localisation : Niort
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: les petits soucis de santé passagers   Lun 31 Juil - 0:03

Au fil des semaines, les modifications hormonales génèrent différents symptômes. Ils sont plus ou moins importants selon les cas. Et comme le did est une maladie « hormonale », nous avons tendance à avoir certains symptômes en version ++++ '' .

De plus, il faut prendre garde à ne pas confondre certains symptômes dus à la grossesse (fatigue, envie de dormir, insomnie,.) et nos sensations d'hypo ou d'hyper.
Les symptômes du DID changent également chez certaines d'entre nous au fil de la grossesse (par exemple, nausées = hypo au lieu d'hyper), donc attention .

Dans tous les cas, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

Je classerai les différents symptômes (cette liste n'est bien sûr pas du tout exhaustive) par ordre classique d'apparition (cela varie bien sûr d'une femme à l'autre) et en deux catégories :
1. ceux dont tout le monde parle et auxquels on s'attend, je ne ferai que les lister car tout le monde les connaît et connaît les remèdes pour les éviter,
2. ceux dont on parle moins et qui peuvent surprendre quand on les découvre ''

LE PREMIER TRIMESTRE

1. Ceux dont tout le monde parle


L'envie de dormir, la fatigue, les troubles du sommeil, les nausées, les ballonnements, la constipation, le ventre qui démange, les seins tendus.

2. Ceux dont on parle moins

* La transpiration et les bouffées de chaleur . Malheureusement, il n'y a pas grand chose à faire. La transpiration s'accroît fréquemment pendant la grossesse à cause de l'intensité de l'activité de la glande thyroïde. Si vous transpirez particulièrement la nuit, pensez à recouvrir votre oreiller d'une serviette éponge.

* L'excès de salivation. C'est assez rare mais n'a aucun caractère de gravité. Son abondance est parfois considérable. Sachez que les aliments contenant de l'amidon accentuent la salivation. Dans un premier temps, essayez d'éliminer, ou tout au moins de réduire, ceux qui en sont riches : pomme de terre, riz, maïs, blé... ce qui pour nous n'est pas du tout évident. L'homéopathie est aussi assez efficace. Enfin, des bains de bouche ou des pastilles à la menthe en atténuent les désagréments.

* Les pertes de sang. Elles sont très courantes à la suite d'un examen gynécologique. En dehors de ce cas, même les plus légères doivent vous amener à consulter un médecin afin d'en déterminer la cause.

* Les pertes glaireuses ou blanches. Certaines femmes auront en début de grossesse et même parfois par la suite, des pertes blanches beaucoup plus importantes qu'en dehors d'une grossesse. Il n'y a rien d'inquiétant à cela et rien à y faire. Toutefois si ces pertes ont une odeur ou si cela gratte, il ne faut pas hésiter à en parler à votre médecin car ces deux signes sont des signes d'infection vaginale, fréquente lors d'une grossesse.

* Les maux de tête . Très fréquents en début de grossesse, ils peuvent durer des jours entiers. Le paracétamol (surtout pas d'aspirine) devrait vous soulager. Mieux vaut toutefois ne pas en abuser et demander l'avis de votre médecin. Se coucher fonctionne aussi bien.

* L'acné . Les traitements oraux efficaces sont interdits. Il reste donc les traitements locaux et une bonne hygiène de la peau. Lavez-vous la peau deux fois par jour avec un savon doux surgras. Sur la peau, et sous la surveillance de votre médecin, vous utiliserez des lotions défoliantes. Vous utiliserez aussi des lotions à base d'antibiotiques de la famille des macrolides non toxiques en usage local et très efficaces. Un traitement local bien conduit de façon régulière, et jusqu'au bout, donne souvent de bons résultats.

* problèmes buccaux. La grossesse entraîne des modifications physiologiques qui ont des répercutions au niveau buccal. Il en résulte une diminution des défenses face aux bactéries de la cavité buccale, ce qui induit une plus grande susceptibilité aux problèmes de gencive et aux caries.
Une gingivite est souvent observée : les gencives sont un peu gonflées, rouges et saignent facilement au moindre contact. Si les symptômes sont plus importants, il faut consulter un dentiste car les maladies parodontales augmentent les risques d'accouchement prématuré. L'apparition de caries au cours de la grossesse est favorisée de façon indirecte. En effet, les gencives étant sensibles, la future maman évite le brossage. La diminution de l'hygiène bucco-dentaire favorise l'accumulation de plaque et par voie de conséquence, les caries.


LE DEUXIEME TRIMESTRE

1. Ceux dont tout le monde parle

Le masque de grossesse, les vergetures, les jambes lourdes, les douleurs musculaires ou ligamentaires

2. Ceux dont on parle moins

* Les crampes. Elles sont souvent nocturnes et traduisent parfois un problème circulatoire ou un besoin en calcium ou en vitamine B. Parlez-en à votre médecin. L'homéopathie peut être une bonne solution. Consommez du magnésium: chocolat noir, bananes, etc

LE TROISIEME TRIMESTRE

1. Ceux dont tout le monde parle

L'essoufflement, les brûlures d'estomac, les lombalgies, la sciatique, les insomnies, les malaises.

2. Ceux dont on parle moins


* Les varices. Elles sont dues à une mauvaise circulation sanguine et ont tendance à augmenter d'une grossesse à l'autre. Les conseils sont les mêmes que pour les jambes lourdes.

* Les hémorroïdes. Elles sont dues à une mauvaise circulation sanguine, sont extrêmes fréquentes et se manifestent surtout pendant les derniers mois de la grossesse, au moment de l'accouchement et dans les jours qui suivent et ont tendance à s'aggraver avec la constipation. Pour les éviter ou les soigner, vous devez lutter contre la constipation et utiliser une crème anti-hémorroïdaire. Signalez-le à votre médecin.

* Les fuites urinaires. Cela arrive parfois car les muscles du périnée se distendent. Il existe un petit exercice qui peut vous aider. Lorsque vous allez faire pipi, essayez de vous arrêter au cours de votre miction. Cet exercice permet de faire travailler les muscles du périnée, vous pouvez le faire également dans la journée assise dans un fauteuil par exemple. Evitez de le faire sur les premières urines du matin car elles sont trop concentrées et ne le faites pas sur toutes les urines. C'est seulement un exercice pour vous aider à faire travailler votre périnée. Si les fuites sont importantes, parlez-en à votre médecin qui vous prescrira une rééducation périnéale à faire après votre accouchement.

* Ligne sur le ventre. En fin de grossesse, une ligne marron peut apparaître sur votre ventre, elle part du nombril et remonte vers le haut. Elle s'estompera au fil du temps.

Mais dans tous les cas, tous ces maux s'envolent quand on tient son petit bout dans ses bras '' '' ''

_________________
Did depuis 1988
Maman de Matéo né le 20/04/2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les petits soucis de santé passagers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre joies et petits soucis: ma grossesse
» Petits soucis pour dossier DUT
» petits soucis de sauts
» petits soucis
» Ateliers d'anglais pour les petits - à Morestel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans DID :: Pendant la grossesse - En attendant bébé :: Les petits soucis de santé passagers-
Sauter vers: