Mamans DID

Grossesse et maternité des femmes diabétiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maman DID : les risques pour bébé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magali
Admin
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 41
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Maman DID : les risques pour bébé   Ven 28 Juil - 13:14

Les risques liés aux hyperglycémies sont bien connus :

- gros bébé d'où accouchement parfois difficile et risque d’hypoglycémies pour bébé dans les premières heures ou jours de vie … la plupart du temps sans conséquence pour sa santé future

Il faut savoir que le glucose passe la barrière du placenta mais pas l'insuline. Si la mère est en hyperglycémie, le bébé aurait aussi une hyperglycémie qu'il évite en produisant de l'insuline. Il n'est pas diabétique, lui ! Cette production d'insuline par le pancréas du bébé va entraîner une prise de poids par stockage du sucre sous forme de graisse d'où le risque d'un poids de naissance élevé supérieur à 4 kg. A la naissance, le nouveau-né produit toujours beaucoup d'insuline mais n'a plus l'apport de sucre de la maman d'où le risque d'hypoglycémie à la naissance et dans les premières heures de la vie. (tiré de Diabetenet)

- plus de malformations, notamment plus de soucis cardiaques, chez les bébés de mamans dont le diabète n’est pas équilibré pendant la grossesse.

- l'hydramnios (qui n'est pas spécifique aux femmes DID mais qui est fréquent chez elles), est une augmentation du liquide amniotique. Cet excès provoque une distension de l'utérus et de la poche des eaux, augmentant ainsi le risque d'accouchement prématuré par rupture de la poche. On le repère lors des échographies, ou lors de la mesure de la hauteur utérine.

- souffrance fœtale en fin de grossesse, d’où les monitorings souvent effectués de façon rapprochée à cette période

- le diabète, associé au déclenchement de l’accouchement (le plus souvent 3 semaines avant terme), fait parfois observer des problèmes respiratoires à la naissance du nourrisson dûs à une maturation pulmonaire non finie.

- la dystocie des épaules est une complication possible de l'accouchement d'un bébé macrosome (mesures échographiques au-delà du 97e percentile) par voie basse. Les épaules "bloquent" lors de la délivrance, rendant l'accouchement plus long et plus difficile, et entraînant des risques pour la mère comme pour l'enfant. C'est la crainte de cette complication de la part des obstétriciens qui augmente le taux de césarienne chez les DID. La possibilité de cette complication justifie aussi la présence d’un obstétricien lors de l’expulsion.


Les risques liés aux hypoglycémies semblent moins connus mais tout aussi dévastateurs … attention aux diabétologues qui demandent toujours une HBA1C plus basse !



Tous ces risques font peur, mais soyons bien conscientes que nous sommes diabétiques, que les hypos et les hypers sont inévitables.
Tout le travail (oui, c’est un travail et presque à temps plein !) de femme enceinte diabétique consiste à éviter autant que possible ces hypos et ces hypers et quand elles surviennent, de faire en sorte qu’elles ne durent pas.




Le risque pour une maman DID d’avoir un enfant DID est de l’ordre de 3 % , contre 0.3 % quand ni le papa ni la maman ne sont DID.

_________________
On a tous un idéal mais la vie c'est autre chose ...
DID depuis l'âge de 17 ans (humalog-levemir)
Maman comblée de Romin (4 ans), Rémi (3 ans) et Erik (5 mois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maman DID : les risques pour bébé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dormir avec des animaux domestiques, risques pour la santé
» La gale
» Job compatible avec famille nombreuse??
» bebe de 13 mois inquiètude
» RISQUES pour les TP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans DID :: Avant - Préparer sa grossesse :: Bébés de mamans DID : quels risques ?-
Sauter vers: