Mamans DID

Grossesse et maternité des femmes diabétiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Césarienne programmée plutôt bien vécue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chatbiscotte

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 42
Localisation : France- Hérault
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Césarienne programmée plutôt bien vécue   Mer 23 Aoû - 10:54

Alors voilà, mon récit commence quelques jours avant les fameuses « 38 SA » qui annoncent la fin de la grossesse de la plupart des did…Le gynéco m’indique que vu le poids estimé du bébé, vu l’état de mon col et les autres circonstances…il préconisait la césarienne. Il me propose une date, 21 mars (38 + 2). Je suis seule avec lui et un peu sous le choc, même si je savais que les chances de césariennes étaient plus grandes… Je ne discute pourtant même pas sur le coup, et attend d’être à la maison pour « contester » cette décision qui me semble injuste…
Il me faudra quelques jours, quelques discussions avec la SF libérale qui me suivait (monitoring 3x par semaine en cette fin de grossesse), le gynéco et les SF de l’hôpital de jour sur les modalités pratiques, quelques MP sur le forum de docti pour me faire à l’idée de cette césarienne...et que le stress retombe un peu…
J’ai finalement décidé de positiver…
Je suis donc arrivée avec mes petites valises le 20 mars au soir au service de chirurgie gynécologique…
Le soir même, discussion avec les SF du service, (malgré les insistances de mon chéri, j’apprend qu’il ne pourra pas venir au bloc, le personnel étant trop peu nombreux, ils ne veulent pas prendre le risque d’avoir un papa à réanimer…au moins la réponse a le mérite d’être ), brève visite du gynéco qui doit me faire la césa (celui qui m’a suivi depuis le début, c’est rassurant), puis long monitoring, petite séance de rasage (j’avais oublié de prendre les devants, et comme je ne pouvais plus le faire moi-même…Enfin, rien à voir avec les récits faits par certaines sur docti…en bref, je n’ai pas eu droit au bic jetable à sec…mais à une petite tondeuse électrique très douce…)
J’ai droit à un repas normal le soir même (la discussion a été longue car les Aides soignantes ont pour instructions de donner un repas très léger la veille d’une opération à savoir petite soupe et biscottes...)
Mon ami part vers 22 h dormir chez un ami (j’habite à 1 heure de voiture du CHU)…
La nuit sera agitée : le stress fait que dès minuit je commence les hypos…avec les instructions de ne rien manger après 1 heure du mat…
Je finis par demander qu’on me pose la perf glucose insuline avec le protocole adhoc vers 2 heures…la nuit sera entrecoupée de réveils forcés car l’heure de la prochaine dextro dépend du résultat de la précédente…( en gros j’ai eu droit à une dextro toute les heures…)…
Et dire qu’on m’avait dit de bien profiter de la dernière nuit sans bébé !!!
Enfin le matin…Douche
Mon chéri revient à l’hôpital vers 7 heures… Et commence l’attente (à deux c’est mieux)…car le bloc est bien chargé ce matin (je suis la seule « césa » mais beaucoup d’autres opérations sont prévues), et nous ne savons pas à quelle heure sera mon tour…
Enfin on me descend au bloc… Le papa doit me laisser dans le couloir après un dernier bisou d’encouragement…
Puis pose de la rachi anesthésie…L’infirmier anesthésiste est très sympa, on plaisante, il arrive à me détendre (ce qui est un exploit…), m’explique parfaitement comment il va procéder puis la suite…Tout le personnel présent au bloc est vraiment super.
Quelques nausées (qui passent très vite avec un médicament dans la perf…), engourdissement…l’infirmier vérifie l’anesthésie en faisant couler de l’alcool sur mon corps, si c’est froid c’est que l’anesthésie « n’a pas encore pris », sinon, on sent toujours le liquide, mais pas le froid…Peu à peu, la limite chaud-froid remonte jusqu’à la poitrine… c’est bon, je suis prête pour l’opération…
Après, tout se passe très vite, le gynéco arrive avec son interne, bref bonjour, ça va (« ca ira mieux dans 5 minutes… »)…et le bistouri commence son travail, aspiration du liquide amniotique…et sortie du bébé…qui ne crie pas mais fait un petit gémissement (l’infirmier anesthésiste m’avait prévenu que si le bébé ne criait pas, cela ne voulait pas dire qu’il y avait un problème…). Il est 11 heures. Grand soulagement, grande émotion aussi, les larmes me coulent des yeux…on me le met près du visage quelques instants puis on l’emporte assez vite pour l’habiller (il fait très froid dans la salle d’opération )…On commence à me recoudre et on me ramène mon petit bout de chou, tout habillé avec son bonnet, pour quelques minutes cette fois…Enfin, il va faire la connaissance de son papa à la nursery…Tout va bien pour bébé d’après les infos du pédiatre. Et moi j’ai le droit à 2 heures en salle de réveil, l’opération s’est bien passée…
La salle de réveil c’est un peu dur…car je suis déjà très réveillée…le personnel est encore une fois très sympa…on me réchauffe à l’aide d’une couverture chauffante…on me dit qu’à partir de 14 heures j’ai le droit de remonter dans ma chambre… on sera enfin tous les trois réunis… Rien que d’y penser j’en ai les larmes aux yeux…Pour faire passer le temps, j’écoute la radio… je regarde ma voisine qui dort après une anesthésie générale…Je regarde sans cesse la pendule qui est en face de moi… Je pense qu’il faudrait que je commence l’allaitement pour mettre le plus de chance de mon coté (ça me fait pleurer…), j’essaie de dormir, impossible bien sûr…on vient m’examiner de temps en temps, prendre les constantes, tout va bien… Je sens que l’anesthésie commence à s’atténuer….pas vraiment de douleur cependant…
A partir de 14 h 15 je commence à m’impatienter, d’abord en silence, puis en réclamant qu’on me remonte…on me dit qu’on attend les brancardiers… A 15 heures, je suis en larmes…on me dit qu’on cherche des brancardiers…les infirmiers de la salle de réveil sont désolés…(on est plusieurs dans le même cas… Je demande des nouvelles de mon fils, je m’inquiète… Finalement on ne sait toujours pas quand on viendra me chercher, mais quelqu’un va chercher des nouvelles de mon fils et donner de mes nouvelles à mon chéri qui doit lui aussi s’inquiéter… Une Sage femme de la nursery vient me dire que tout va bien, et qu’ils sont désolés pour le contre temps. Ca me soulage un peu, mais je n’arrête pas de pleurer pour autant…
Je remonte finalement dans ma chambre à 16 heures, ça va mieux… La chambre est vide…Où est mon fils ? On me dit qu’il arrive dans quelques minutes, « maximum ¾ d’heures » (l’infirmière n’était pas au courant des heures précédentes), et là j’éclate de nouveau en sanglot, je veux mon fils tout de suite ! L’infirmière comprend alors tout de suite mon désarroi, et va tout de suite bouger tout le monde… mon fils et son papa arrivent alors, et la mon bonheur est indescriptible !
Bébé n’a même pas fait une hypo…L’allaitement débutera parfaitement (je le raconte par ailleurs)…
En ce qui concerne les suites de l’opération, aucun problème…Je commence à remanger le soir, je me relève dès le lendemain matin (un peu douloureux quand même), bref aucun problème…
Je rentre à la maison le dimanche matin soit au bout de 5 jours.
Désolée pour la longueur du récit !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 562
Age : 44
Localisation : La ruche parisienne
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Césarienne programmée plutôt bien vécue   Mer 23 Aoû - 11:50

Quel beau récit et tu as bien positivé pour quelqu'un qui n'était pas préparé ! Décidément, il faut de la persévérance pour obtenir un peu de sensibilité et ce qui nous revient de droit. Les phases de réveil sont rarement drôles, tu as bien fait d'insister.

C'est super aussi que l'allaitement ait fonctionné et que tu aies la sensation d'avoir réussi là où la césarienne t'avait amoché le moral ! bravo !

Et évidemment, Jules est très beau, très expressif !

_________________
DID sous injections Humalog-Lantus.
Heureuse maman de Louis depuis le 17 août 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamans-did.forumzen.com
chatbiscotte

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 42
Localisation : France- Hérault
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Césarienne programmée plutôt bien vécue   Mer 23 Aoû - 12:59

Merci Isabelle
Je dois dire qu'avec le recul, et en voyant certains récits de déclenchement, je ne remet plus en doute la décision du gynéco...
J'ai également le sentiment que les suites de couches sont finalement plus faciles avec la césarienne...(on se console comme on peut)...
Encore bravo à toi pour le magnifique petit Louis...Repose toi bien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Césarienne programmée plutôt bien vécue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Césarienne programmée plutôt bien vécue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» césarienne programmée
» Pourquoi privilégier une césarienne en début de travail plutôt qu'une césarienne programmée?
» placenta bas inséré et recouvrant..césarienne programmée..
» Une adaptation chez la nounou qui se passe plutôt bien
» Les césariennes au Maroc: choquant!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans DID :: Après - La maternité :: Vos récits d'accouchement-
Sauter vers: